Actuellement 86 visiteurs sur notre site

Agriculture durable

Le chateau de Lacarelle accorde une grande importance à la protection du milieu naturel et au respect de la nature. Ces choix éthiques se retrouvent dans les méthodes culturales, de la plantation jusqu'au traitement des eaux résiduaires de vinification.


LA LUTTE CONTRE L'EROSION


Les sols sur lesquels sont cultivés le vins du Château de Lacarelle sont issus de la décomposition lente du granit. C'est donc sur un sols très pauvre et sablonneux que se maturent les fruits qui construisent chacun des millésimes. Mère Nature se contentant parfois de moins de cinquante centimètres de terre avant de tomber sur un dur rocher. Aussi, afin que tous les efforts des hommes qui travaillent au Château de Lacarelle aient un effet durable, il faut que la vigne garde à sa disposition un volume de terre suffisant. Pour ce faire, il est indispensable de limiter ou même de stopper les «descentes de terre », consécutives à la forte érosion que provoque même de faibles pluies sur les arènes granitiques. L'intensification de la densité du réseaux d'assainissement et de drainage, superficiel ou souterrain nécessite chaque année, de lourds investissement en génie civil.


PROTECTION DES VIGNES ET PRATIQUE DE LA LUTTE INTEGREE


Insectes et champignons divers font peser une menace permanente sur la santé de la vigne et la qualité des raisins. Pour faire face à cette menace, le Château de Lacarelle tente de concilier efficacité et grande prudence dans l'emploi des préparations phytosanitaires. Chaque intervention est réfléchie et justifiée. Constamment, nous menons des essais comparatifs de cahiers des charges de label de production dans nos vignes (cahier des charges Terra-vitis, bio et conventionnel). afin de choisir ce qui nous semble le pus approprié


PREVENIR PLUTOT QUE GUERIR

Pendant la période de taille, les ceps sont nettoyés et les cornes malades coupées. Pour éviter le développement de champignons et limiter l'utilisation de fongicides, le bois mort est évacuer de la vigne pour être brûlé. C'est la meilleure garantie du mantien d'un bon état sanitaire des vignes de la propriété.


LE TRAITEMENT DES EFFLUENTS VINICOLES

Pour faire du bon vin, il faut beaucoup d'eau. Le Château de Lacarelle s'est engagé auprès de l'Agence de l'Eau (Rhône Méditerranée Corse) à traiter ses effluents de cave et à ne rejetter dans le milieu naturel que de l'eau d'une qualité irréprochable. Le traitement est effectué en deux temps qui utilisent et améliorent les capacités de la nature à digérer des matières organiques.


Aération forcée: Les effluents sont aérés à l'intérieur d'une cuve dans laquelle on souffle de l'air. Ceci permet le développement accéléré de micro-organismes se nourrissant des polluants que l'on trouve dans les effluents de cave. En quelques semaine, le niveau de pollution est divisé par dix.


Filtration sur Lit planté : La seconde étape consiste à laisser s'écouler de manière très progressive les effluents pré-traités, sur un par-terre de plantes et de fleurs sélectionnées pour leurs capacités digestives. A la sortie du lit planté, les eaux traités ont été lavées par le milieu reconstitué et présentent d'excellent résultats aux analyses chimiques (DCO < 150mg/l).
Les quantités de polluants sont inférieures à la moitié des normes de rejet.


English version
Versão brasileira
Deutsche Version

Une tradition
Un nom du Beaujolais
Galerie d'images
Music @ Lacarelle
Lacarelle en video
La vigne et sa culture
Environnement
Qui sommes nous?
Note de dégustation
Médailles et concours
Le Club de Lacarelle
Recrutement VDI
Calendrier Salons/Foires

Château de Lacarelle
69460 St Etienne des Oullières
Tel: +33 4 74 03 40 80
Fax: +33 4 74 03 50 18
info@lacarelle.com


Plan d'accès à nos caves
Bureau Virtuel
1236 Articles
Total :7446.3 € TTC
[Valider ma commande]